ARPHA            

L’école maternelle Auguste Parsy

En réaction contre les « garderies d’enfants » tenues par des personnes sans titre, sans compétence, en ignorant tout des règles élémentaires d’hygiène, un décret de 1837 institue des salles d’asile qui deviendront les écoles maternelles.

1880 : Première “salle d’asile” à Annœullin

Ce n’est qu’en 1880 que s’ouvrira à Annœullin la première « salle d’asile », après de nombreuses difficultés et de multiples interventions officielles. Auparavant 3 salles privées avaient été tenues par Mlle Félicité Parsy, Mme Cretal et Mlle Omérine Lefebvre.

Le 14 novembre 1880, le Conseil municipal vote une somme de 600 F pour le mobilier de la salle d’asile et le 17 novembre, le préfet écrit au maire : « Melle Bombard, directrice de la salle d’asile à Lomme … est nommée directrice de la salle d’asile d’Annœullin ». Mlle Omérine Lefebvre devient son adjointe. En 1909, une troisième classe s’ouvre et Madame Aline Lohez [1], âgée de 24 ans et future directrice de l’école maternelle est nommée auprès de Melle Bombard. Cette 3ème classe ne nécessite qu’un simple déplacement de cloisons qui, mises en peinture noire, servent de tableaux d’écriture pour maîtresse et enfants ! Le mobilier comportait pour chaque classe : un gradin et quelques bancs sans dossier !

Durant la guerre 14-18, l’école maternelle sert d’écurie pour les chevaux allemands et en 1919, elle est réservée aux garçons. Les tout-petits sont accueillis provisoirement dans le logement de fonction de la directrice. Mais le nombre d’enfants est tel qu’en 1920, deux nouvelles classes s’ouvrent. L’école a cinq classes dont une classe à l’école des filles et une autre sous le préau.

1934 : la plus belle école du pays...

La municipalité envisage alors la construction d’une nouvelle école et acquiert un groupe de maisons situées derrière l’école vétuste. Les plans de construction ne seront déposés qu’en 1928 après de nombreuses démarches du maire de l’époque, Auguste Parsy. C’est en reconnaissance de son action qu’elle porte son nom. Commencée en 1934, elle sera terminée en 1936 et inaugurée en août, sous la haute présidence de Jean-Baptiste Lebas, alors ministre du travail. Considérée comme la plus belle école de France, elle servira longtemps de modèle aux constructions nouvelles.


Publié le 25-02-2012, révisé le 06-07-2014

[1Aline Lohez sera maire d’Annoeullin de 1947 à 1949 et de 1953 à 1959. C’est sa belle-fille,Thérèse Lohez qui lui succédera à la direction de l’école maternelle en 1939

Site hébergé par Nursit - Mentions légales - Espace privé -