ARPHA            

Il était une fois... Annœullin

Les origines et l’histoire d’Annœullin sont relatées sur le site Internet de la commune dans un article à la rédaction duquel l’ARPHA a pu participer. Nos lecteurs s’y référeront facilement en cliquant sur ce lien Ethymologie et histoire.

Annœullin ne possède pas de monument historique. Mais il s’y trouve néanmoins quelques édifices qui en caractérisent l’histoire. Les voici présentés dans cette rubrique.

L’Hôtel de Ville

HISTORIQUE DE LA MAISON COMMUNE D’ANNOEULLIN
Durant plusieurs siècles, les limites de la commune d’Annœullin furent très contestées par les villages environnants pour le partage des marais. Ce n’est (...)

L’église Saint Martin

C’est dans la deuxième moitié du XVIe siècle que l’église St Martin fut construite. Au dessus du petit portail, face à la place, un grés porte en relief l’année de son achèvement : 1574 . La construction (...)

L’église du Sacré Coeur

La construction d’une seconde église à Annoeullin fut à l’origine d’un conflit au sein de la population, et d’abord au sein de la communauté des catholiques qui nous valut les plaisanteries des gens du (...)

La gare et la ligne de chemin de fer

Le 10 janvier 1894, le premier train entrait en gare d’Annœullin. La ligne de chemin de fer, à voie unique à sa construction, reliait Don à Seclin, en passant par Annœullin, Allennes-les-Marais, (...)

Le monument aux morts

1904 : Création du premier monument En 1904, le maire, Oscar Coupey, décida avec le Conseil municipal de faire construire un monument commémoratif dédié à l’origine :
« à la mémoire des victimes du (...)

Albert Ball

ALBERT BALL est très célèbre en Angleterre car il reste dans les mémoires comme un as de l’aviation britannique pendant la première guerre mondiale. Il est aussi réputé que GUYNEMER, NUNGESSER, (...)

Le cimetière militaire allemand

En octobre 1914, Annœullin est occupé par l’armée allemande. Un an plus tard, au lendemain de la bataille de Loos, les troupes allemandes y créent un cimetière pour inhumer jusqu’en octobre 1918 leurs (...)

L’école maternelle Auguste Parsy

En réaction contre les « garderies d’enfants » tenues par des personnes sans titre, sans compétence, en ignorant tout des règles élémentaires d’hygiène, un décret de 1837 institue des salles d’asile qui (...)

La bannière du syndicat des colporteurs d’Annoeullin

Cette bannière fut créée par les fondateurs du syndicat des colporteurs, en 1945. Cet emblème d’une corporation dont l’importance au XIXème siècle fit d’Annœullin la capitale régionale du colportage et (...)

La brasserie d’Annoeullin

Plus d’un siècle d’histoire locale...
Au début du XXème siècle, on consommait beaucoup de bière à Annœullin, comme dans toute la région du nord. Cette boisson, que l’on qualifiait alors d’hygiénique, (...)

L’hospice Charles Desreux

Le leg de la famille Desreux
En 1904, Hyacinthe et Jules Desreux lèguent aux pauvres de la commune, sous réserve de l’usufruit de leur frère Charles Desreux, l’ensemble de leurs biens mobiliers et (...)

Les moulins d’Annoeullin

Petite bourgade arrosée par la Deûle et située en bordure d’un vaste marais, la vie à Annœullin demeura longtemps centrée sur la grande ferme (la Cense) de l’Abbaye de St Vaast (Arras) adossée à l’église (...)

Les Pavés

Le pavage des rues s’est généralisé au cours du 19ème siècle dans la plupart des communes de France. Mais les grandes villes telles que Paris étaient déjà pavées dès le Moyen-âge. A Annœullin, on trouve (...)

 
Site hébergé par Nursit - Mentions légales - Espace privé -